Quand on abat la biodiversité ! La vache d'Amsterdam.

par Pâquerette  -  3 Juillet 2011, 08:04  -  #Bovins, #les orphelines

Elles ont été abattues !

              Amsterdam---vaches-et-veaux.jpg

vaches et veaux - 2003 - François Colas

 

Maintenir une race ou une population qui peine à trouver sa place économique

est très difficile

MAIS quand cette dernière se "maintient toute seule" et

qu'on

décide de l'abattre, il y a de quoi être en colère !

 

C'est ce qui est arrivé à la vache de l'île d'Amsterdam ( territoire français )           Amsterdam---vache---à-Anto  ... la dernière vache photographiée de l'île d'Amsterdam ... 

  population éteinte, il y a peu !

 

PHOTO François Colas

mini7


clic sur les petites photos pour voir l'image entière.

.mini8 .mini9 .mini11 .


mini6

vaches d'Amsterdam photo François Colas (1)clic sur les photos pour les agrandir

vaches d'Amsterdam photo François Colas (10)

  PHOTOS François Colas

 

Pour en savoir plus, clic sur l'imeuhge lien ci-dessous pour se rendre sur le blog d'autres passionnés de

BIODIVERSITE.

 

 

Vous pourrez aussi y découvrir

l’  autre bête du Gévaudan

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
H
renseigne toi un minimum avant de démontrer noir sur blanc ta nocivité. tu es bête à manger du foin.
Répondre
N
L'ecosysteme d'Amsterdam etait tres gravement menaçe par l'introduction assez recente de ce betail.
Des oiseaux comme l'albatros d'Amsterdam ,un certain nombre de plantes a fleurs, fougeres mousses lichens et invertebres etaient menaces d'extinction totale.Alors pas n'importe quoi n'importe ou.Vous devriez essayer de faire fonctionner vos neurones de temps en temps,ça vous eviterait de discrediter la notion de biodiversite.
Répondre
P
Bonsoir.

Il était possible de sauvegarder cette population sans l'éradiquer. Par exemple, en capturant des animaux et en les plaçant ailleurs. Il était également possible de les parquer et de limiter leur population... C'est ce qui est fait pour la chèvre "sauvage" de Montecristo.
Nous sommes des défenseurs de la biodiversité sauvage, domestique et des populations d'animaux marronnés. Nous avons choisi un pan de cette biodiversité mais en aucun cas, nous ne méconnaissons les autres.

Cordialement.
Pour FERME
Georges JOUVE
A


Un scandale;les minorités n'ont pas bon temps!!


beuuuuuuuuuuuuuuuuu sameuuuuuuuuuuuuudi



Répondre
F


Dur, dur de se battre pour la biodiversité...j'ose espérer que quelque part il reste quelques spécimens...celà s'est vu pour d'autres races..


bise Pâquerette..



Répondre
G


Je ne sais pas quoi dire, c'est terrible, l'homme est vraiment le plus terrible des prédateurs ! Elles étaient très belles ces vaches en plus. Triste nouvelle.


 


bises



Répondre
K


N'importe quoi...décidément les hommes n'en finiront jamais de se prendre pour des dieux....


 


bizbizou



Répondre
D


Je reviens d'Auvergne où j'ai vu des centaines de vaches! de toutes les couleurs! quelle bonheur! Il n'y a rien de plus reposant à mes yeux qu'un paturage avec des vaches! Je me sens revivre!


Bonsoir A+



Répondre
S


Je suis profondément affligée d'une  décision si légère et si obtuse !



Répondre
T


Avec ce bel exemple, cette fois ci, j' en suis sure, dans les hautes sphères on marche sur la tête ! 


Bises ! 


 



Répondre
P


C'est terrible !!!!



Répondre