Fabrice ABSOUS, un amoureux de la BIODIVERSITÉ.

par Pâquerette  -  28 Octobre 2012, 11:39  -  #Bergères et bergers...

Notre association est à nouveau endeuillée.

.

Un autre amoureux  de la BIODIVERSITÉ qui s'était joint à notre équipe

nous a quitté.

.

Je lui ouvre cette page parmi les bergers** et les bergères

mais il était aussi un ami de Dame Géline et de la diversité sous toutes ses formes.

.C'est d'ailleurs en échangeant des volailles que nous nous sommes connus.

Il m'a permis de rencontrer

la très rare Courtes Pattes poule courte-pattes Petit Larousse illustré 1921

et le superbe Dindon Rouge des Ardennes.

.

Fabrice ABSOUS a mis en lien une foule de personnes

car le paysage des animaux de ferme rares n'avait aucun secret pour lui.

.

Toute l'équipe pense très fort à ses proches et les assure de sa profonde sympathie.

 

__________________________________

________________________________________________________________________________

.

Je laisse Sébastien BERTHET  le raconter aux personnes que ne le connaissaient pas.

 

"Salut mon Fabrice
Le 31 juillet dernier, nous avons perdu du même coup un ami très cher, un défenseur fervent de la biodiversité domestique, une base inestimable de données pour l'Association et le parrain de notre fils Noé. Fabrice Absous aura été pendant longtemps le responsable du fichier "bétail" de FERME; compilant inlassablement références et adresses de détenteurs d'animaux rares dans une large palette s'étendant de la chèvre Cou-Clair du Berry dont il a été l'un des premiers défenseurs, à la vache Maraîchine, en passant par le mouton de Soay et bien d'autres encore, parfois plus exotiques tel que le buffle d'Asie, les dromadaires, et autres ratites…

.

Fabrice ABSOUS

.

Si la maladie qui le rongeait le rendait parfois difficile à appréhender, il était d'ordinaire généreux dans l'effort quand il s'agissait de vous dégoter la "bestiole introuvable" ! Sa mémoire stupéfiante qui me portait bien souvent à le taxer de "génie inexploité" recelait un carnet d'adresse digne d'un ambassadeur. Et si sa silhouette hirsute semblait l'apparenter plus facilement à l'ours des cavernes qu'à l'homme moderne, son coeur et ses yeux étaient ceux d'un enfant.

.
Il est parti avec un petit bout de nos coeurs. 

.

________________________________________________________________________________________

____________________________________

.

**Fabrice a joué un rôle essentiel pour le sauvetage de la

chèvre Cou clair du Berry

qu'il affectionnait tout particulièrement !

 

clic sur la photo, ci-dessous, pour en savoir plus sur cette chèvre très rare !

chevre cou-clair2- photo Fabrice Absous

Photo Fabrice ABSOUS    Cette chèvre faisait partie de son élevage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean bellamy 31/10/2012 09:45


Ne pas l'oublier et partager la douleur des proches dont vous étiez .....


Sentiments amicaux


Jean le Francilien

Philippe 31/10/2012 09:16


Une pensée ce matin pour les proches de ce chantre, spécialiste et défenseur de la biodiversité domestique. Peut-être serait-il possible de lancer un prix récompensant une action remarquable en
faveur de la biodiversité domestique en sa mémoire ?

uxeautois 30/10/2012 19:27


Quel dommage de perdre _un savant comme lui ; mes pensées à sa famille et tous ceux qui ont eu l'honneur de le cotoyer

Violette 30/10/2012 18:23


Je me joins en pensée pour que vive ce que ce monsieur avait commencé.