N°61: Les liens...

par Pâquerette  -  9 Juillet 2009, 11:15  -  #Journal N°61



Voici maintenant les liens et adresses des personnes et associations ayant contribué à la préparation
du journal N°61.

On y parle ou plutôt, on y rêve de...

Vache Villard de lans
C'est une race bovine originaire des "montagnes de Lans" qui correspond aux communes d' Autrans, Meaudes, Lans en Vercors et bien sur Villard de Lans dans le Vercors en Isère.
Autrefois, elle peuplait tout le massif du Vercors, Isère et Drôme...
La Villard de Lans est de couleur blonde ou froment. C'était une race à triple aptitude ( lait, viande , travail).
Dans les années 1970, il ne restait que quelques dizaines d'animaux
de pure race , ce qui laissait croire à une totale disparition de la race,
mais en 1976,
suite à une décision d'aider à la conservation des races bovines, prises par la CNAG, des actions de conservation des derniers Villard de Lans de pure race ont été mises en place.

L'institut de l'élevage en assurent le suivi depuis 1979 .
Mr laurent AVON est un des acteurs de cette sauvegarde.
En 2007 , dernier recensement,
57 éleveurs pour un total de 388 vaches,
dont, 30 éleveurs en Isère, 5 dans le Vercors drômois, 4 dans la Loire, 4 en Ardèche et le reste dans le Jura, l' Ain et le Doubs.
Mais derrière chaque animal de ferme
se "cachent" des femmes et des hommes !
Et c'est à leur rencontre que "notre" reporter passionnée Titipetitbout est allée !

Et la voilà dans la ferme MOREL.
Nichée contre une colline faisant face à la route du " Col de la République",
la ferme MOREL se situe sur la commune de Bourg Argental.
Rien de plus banal qu'une ferme me direz-vous,
mais, dans celle-ci on y travaille les terres uniquement
à l'ancienne avec des vaches
de race Villard de Lans

attelées avec un beau joug de couleur bleu.
Ce sont de belles vaches de couleur froment qui servent à faire les labours, les semailles et les fenaisons et pas pour le folklore, non, car elles travaillent tous les jours de l'année.

Mme BERNE est la propriétaire de la ferme et l'éleveuse des vaches. Quant à Mr BERNE, c'est lui qui les a dressées et les fait travailler.
A voir de superbes photos:
MEUHrci à Mme et Mr Michel BERNE, MEUHrci Titi petitbout !

PS: Pour voir, chez Titipetitbout, d'autres photos ( chevaux, attelage boeufs des Pyrénées, Villard de Lans, cliquez sur ce lien: http://titipetitbout.over-blog.com et bonne visite !

La Chèvre des Fossés (2)
Photos Martine Le Gall
Dans les années 1970,
l'essentiel de la population caprine française était constitué d'un type de chèvre, n'appartenant à aucune race définie, la chèvre commune.
La chèvre commune ne présentait aucun caractère permettant de la rattacher à une race quelconque. On y trouvait tous les formats, tous les types (fins ou lourds), toutes longueurs et couleurs de poils, toutes formes et tous ports d'oreilles.
De même, on y rencontrait toutes les aptitudes et .......pas mal de défauts.
Néanmoins, si elle a ses détracteurs, l'espèce caprine a aussi de solides partisans, plus riches parfois de bonnes intentions que de formules heureuses.
L'ardèchois Oliver de Serres lui avait accolé l'épithète de
« vache du pauvre ».
Bien sûr, il ne parlait pas spécifiquement de la chèvre commune de l'Ouest, mais on aurait presque pu le croire.
Martine Le Gall, très engagée dans la sauvegarde, a constitué un troupeau de chèvres des Fossés ( rien de trop surprenant mais AUSSI ...
un troupeau de ...... BOUCS !
( en achetant les boucs d'origines éloignées généalogiquement qui permettent de diversifier les accouplements tous les ans. )
Pour en savoir plus: Association Conservatoire de la Charnie http://chevredesfosses.centerblog.net
Autre contact : ASP chèvre des Fossés Écomusée du Pays de Rennes
Ferme de la Bintinais - Route de Noyal Chatillon - 35200 RENNES Tél. 02 99 51 38 15

Le cochon corse

Si vous circulez en Corse, vous ne manquerez pas d'en rencontrer
Source photo: http://florencel.over-blog.com/article-5725614.html Merci !

Un animal "libre" !
Ce qui devient de plus en plus rare face à cette volonté de tout normer
qui s'installe au fil du temps et face à laquelle il nous faut réagir
car c'est notre liberté qui fout le camp !
Mais laissons Michel amoureux de nature ( et de liberté ),
nous parler d'eux !
" Les animaux domestiques en liberté ne se rencontrent pas en zone côtière, la densité de la population et de la circulation doivent être rédhibitoire, de même que rare est le terrain disponible pour la « divagation » des bêtes. Il faut gravir la montagne, aller dans l'Alta Rocca, vers les 1000 m d'altitude pour avoir la chance d'en rencontrer."
"En zone collinéenne, les quelques prairies sont peuplées de bovins, entourées de barbelés, comme il se doit..."
"Nous avons vu les premiers cochons au nord de Quenza, dans le hameau de Prugna."
"Le plus incroyable de cette rencontre est que nul humain n'était présent, ni dehors, ni entre les murs, il n'y avait que des cochons, une ou deux dizaines, vaquant tranquillement à leur activité principale : se nourrir ; le groin terreux, ils passaient à proximité sans aucune inquiétude, trottinants, alertes et fringants !
Ce qui surprend dans leur morphologie, c'est cet aspect haut sur pattes, un corps fuselé, ni massif comme un sanglier, ni replet comme le classique cochon continental."
"Il y quelques dizaines d'années, des performeurs ont introduit le « large white », les croisements ont faillit faire disparaître le Corse.
Aujourd'hui, il y aurait encore, et en progression 15000 cochons Corses, pur Corse, ou pur cochon ?"
Photos et article Michel BAARSCH

Autre photo tirée de http://cyclosyennois.free.fr
Elle illustre bien la variété des robes rencontrées chez cette population porcine.

Pour aller plus loin et avoir un descriptif détaillé, le site du BRG ( Bureau réseve Génétique )
http://www.brg.prd.fr/brg/pages/rga/porcins/132
et pour voyager dans le temps,
une illustration de la fin du XIXème: "Porcs-au-carran" Publiée dans -La Corse-, le Tour du Monde, 1891, p.209-288 Gaston VUILLER.

Les poules LANDAISES
Une poule sauvage !
"On n'a jamais vu une poule landaise se faire caresser",
se plaît à dire René JOURDAN
La poule landaise est une poule libre, indépendante, au caractère très vif. Certes, c'est un animal domestique, mais à la limite du sauvage, exactement comme la décrivaient les anciens.
Le plus surprenant, c'est qu'en retrouvant le phénotype landais,
on retrouve également le caractère de cette poule
tel qu'il a été décrit par l'Abbé Dubourdieu,
au début du 20ème siècle.
Un instinct maternel conservé !
Découvrez aussi l'étonnant poulailler traditionnel landais.
Pour en savoir plus sur cette poule très rare !
Contacter Joël HERREROS
- par mail : poules.landaises@free.fr
- par téléphone : 08.74.59.32.36
Plus d'infos sur le magnifique site d'où sont tirées ces infos !
http://poules.landaises.free.fr/index.htm

L'OIE blanche du Poitou
C'est une passionnée de sauvegarde, Bernadette CHADOUTEAU
( Chez Rougier 16460 MOUTON ),
qui nous parle d'elle dans le dernier journal de FERME.
"Comme toutes les oies de races française, l'oie blanche du Poitou est rare.
Elle était particulièrement appréciée pour la qualité de sa chair, ainsi que pour ses plumes, son duvet et pour sa peau."
"Au fil des générations, la race Oie Blanche du Poitou s'est fixée avec des caractères qui lui sont propres.
A partir de 1830; on assiste à la spécialisation des élevages d'oies pour les plumes, le duvet et les peaux ( fabrication d'accessoires de maquillage et de haute couture après tannage de la peau)."
"J'aime l'Oie Blanche du Poitou: Je conseille cette espèce avec conviction. Pour peu que vous ayez un champ, du temps pour l'observer et de la volonté pour la rendre heureuse, elle vous le rendra au centuple."
PS: Pour la reconnaître, voici son STANDARD...
Cliquez sur ce lien http://tinyurl.com/9hzg4g
PS2:   "Les oies mangent de la neige. C'est peut-être ce qui les rend si blanches."Tomi Ungerer ( Merci kliklak )

Le cursinu
Connaissez-vous le chien corse ?
Ce chien qui depuis des siècles accompagne bergères, bergers et autres habitants de l'Île de Beauté.
Il aurait pu disparaître sans l'action de passionnés !
Aujourd'hui, il renait !
Bon gardien et fidèle compagnon...Chien de troupeau ! Et chasseur téméraire ...
Ses nombreuses qualités sauront vous séduire.
Vous avez envie d'en savoir davantage.
Allez visiter le site du Club du Cursinu que nous remercions vivement de nous avoir autorisés à
publier ces photos superbes !
Pour le visiter, cliquez ci-dessous.

Les ZEBUS de Madagascar

Les voilà ! .................................................
Dans les champs mais AUSSI...
et jusque...
L'animal de ferme nous est ETROITEMENT lié !
MEUHrci Bleumarie.


 

Titipetitbout 23/07/2009 13:23

Si tu veux mettre un curseur, je te met le lien . Il faut l'editer en htlm dans ton article si tu veux le voir apparaitre et surtout prendre le 1er code ! Bisous ! Bonne journée ! http://www.totallyfreecursors.com/

astyan 22/07/2009 23:11

tu nous présente très bien la ferme où tu vit avec tes compagnons. comme vache, je ne connais bien que la montbéliarde. et oui, l'histoire ancienne et la mythologie m'interesse beaucoup, pour moi la mythologie reflete bien l'esprit des habitants qui en avait la coutume, et pour moi il faut savoir connaitre un peu l'histoire de l'homme même très ancienne,pour mieux avancé, passe une excellente soirée et une très bonne nuit

Titipetitbout 22/07/2009 20:28

Merci pour la pub ! Je vais te rendre la pareille ! Bisous !

Titipetitbout 22/07/2009 20:25

Oups, pour les blancs des pyrénées, il faudra attendre un peu ! J'ai plein de photos des villardes à mettre avant !